Tableau des résultats

Bouillon, Masson et Beaudoin s'éclatent face au Métal Perreault

Par Relationniste Cap-de-la-Madeleine-lundi 12 Nov 2018

Après une semaine d’attente, votre Climatisation Cloutier, a pris la direction de Donnacona, pour y affronter le Métal Perreault. Les nombreux partisans réunis dans l’enceinte de la cité de Portneuf, ont eu droit à un duel de séries, où une mêlée générale a éclaté, et qui n’a pas été reposante, tant pour les joueurs que les officiels, qui ont distribué pas moins de 118 minutes de punition. Au terme des 60 minutes règlementaires, les hommes d’Éric Haley ont signé un gain de 7 à 5. Il s’agissait du quatrième triomphe des Bleus, qui ont conservé leur quatrième rang au classement général.

 

La première période, a donné lieu à un véritable festival offensif. Les deux équipes se sont tour à tour données la réplique, vos favoris reprenant l’avance à chaque fois. À 2 :16, Benjamin Parent (1er), ouvrait la marque, sur une passe de Kevin Rock. 93 secondes plus tard, le dangereux Maxime Plante (6e), créait l’égalité. Il faudra attendre à mi-chemin de l’engagement, pour revoir une lumière rouge scintiller à nouveau. Alors que votre Climatisation Cloutier évoluait à court d’un homme, Antoine Masson (3e), a accepté une offrande de Marc-Antoine Bouillon, pour redonner l’avance à ses coéquipiers. Mais à 11 :36, Yann Poirier (5e), ramenait les deux équipes à la case départ. Cette égalité n’allait pas tenir longtemps. 38 secondes plus tard, Marc-Antoine Bouillon (1er), a complété un jeu orchestré par ses coéquipiers Zachary Beaudoin et Antoine Masson, pour inscrire son premier but en carrière dans la LHSAAAQ, et ainsi ramener son équipe en avance. À 17 :10, David Richard (4e), a de nouveau créé l’impasse, dans la rencontre. Alors qu’il restait un peu plus d’une minute à faire au cadran, la « Kid Line », formée de Zachary Beaudoin, Antoine Masson et Marc-Antoine Bouillon, a de nouveau frappée. Ce dernier, supporté de brillante façon par ses compagnons de trio, a de nouveau logé la rondelle derrière Samuel Tanguay, pour compléter cette pétarade de buts. La marque était de 4 à 3, pour vos favoris, après les premières vingt minutes de complétées.

 

Les deux équipes ont disputé ensuite une deuxième période, beaucoup moins endiablée que la précédente. Les locaux ont pris les devants, pour la première – et seule – fois dans la rencontre. Jason Bell (2e), à 9 :01, et Yann Poirier (6e), à 17 :08, ont noirci la feuille de pointage, pour donner l’avance aux siens, 5 à 4. Mais la « Kid Line », rappelant celle de l’Avalanche du Colorado, composée de Gabriel Landeskog, Nathan MacKinnon et Mikko Rantanen, n’avait pas dit son dernier mot. À 18 :26, le nouveau-venu chez vos favoris, a complété son tour du chapeau, pour semer à nouveau l’égalité entre les deux rivaux.

 

De retour à nouveau sur la glace, pour poursuivre cette véritable partie d’échecs, une des deux équipes a de nouveau cédé à seulement 50 secondes du début du troisième tiers. En avantage numérique, Marc-Olivier Groleau (1er), a complété un jeu de Zachary Beaudoin et d’Antoine Masson, pour redonner la priorité aux hommes d’Éric Haley. Puis, dans un filet désert, Marc-Antoine Bouillon (4e), a complété la marque. Une victoire bien méritée, et qui a fait un énorme bien, aux Madelinois.

 

Derick Roy, a fait face à 32 lancers. Le cerbère de 27 ans, a récolté sa deuxième victoire, de la saison. Son vis-à-vis Samuel Tanguay, subissait une sixième défaite.

 

La prochaine rencontre de votre Climatisation Cloutier, aura lieu ce samedi, à l’Aréna Jean-Guy Talbot. Un duel très tumultueux au programme, alors que le Condor de Nicolet, sera en ville. La mise au jeu initiale, sera disputée aux alentours de 20 heures.

 

Échos d’après-match

 

  • Le duel entre les deux rivaux de l’autoroute Félix-Leclerc, a donné lieu à du hockey digne du calibre Sénior. Du jeu viril, des combats, et une mêlée générale, en première période. Maxime Sanon et Gabriel Mailhot, ont jeté les gants à deux reprises, respectivement face à Guillaume Morin et Éric Martel-Bahoéli. Des clients pas reposants, mais qui se sont avoués vaincus, face aux policiers du Cap-de-la-Madeleine. De son côté, David-René Cyr a su tenir tête à Pascal Lebel, qui n’est pas le dernier venu. Louis-Michel Lafrenière a également passé sa frustration sur Guillaume Chapados sui a un geste douteux.
  • La mêlée générale, vaudra certainement une suspension, à quelques porte-couleurs des Bleus. Suite à leur premier combat, Maxime Sanon et Gabriel Mailhot ont quitté le banc des pénalités, pour revenir à nouveau engager le combat, contre Morin et Martel-Bahoéli, qui ont fait de même. De son côté, Cédrik Fafard devrait en principe subir le même sort, lui qui a été le premier joueur à quitter son banc. On en saura plus long, au cours de la fin de semaine.
  • Un moment cocasse est survenu, au cours de la rencontre. Le numéro 27, pour ne pas nommer son nom (indice : Son nom de famille commence par un « F »), a dû retraiter au banc, suite au refus d’un adversaire d’engager le combat. Or, allez savoir, mais il a sûrement dû avoir revisionné le deuxième volet de la série à succès « Mighty Ducks », car Cédrik Fafard a perdu ses notions de freinage, choisissant plutôt de passer carrément par-dessus la bande.
  • En entrevue téléphonique, le pilote Éric Haley a souligné à nouveau l’importance d’une bonne préparation globale, de son équipe, en vue des rencontres au calendrier. « La ligue jouissant d’une belle parité, la préparation d’une équipe est capitale! Si tu n’arrives pas préparé, peu importe l’adversaire, tu vas en payer le prix », a déclaré en entrée de jeu, le Trifluvien. L’entraîneur-chef a apprécié la rencontre en général, soulignant la robustesse et l’émotion qui ont émané des deux équipes. « Cependant, il faudra travailler sur la gestion de ces émotions, car trop souvent depuis le début de la saison, cet aspect, s’il est mal géré, amène des erreurs coûteuses », d’ajouter Haley. Interrogé à propos de la performance de son deuxième trio, qu’il a lui-même qualifié de « Kid Line », le pilote des Bleus a avoué avoir longtemps hésité, avant de les faire jouer sur la même unité. « J’ai longtemps réfléchi, avant d’en arriver à une décision. On parle de trois attaquants droitiers, qui possèdent très peu d’expérience à ce niveau. Mais lorsque j’ai vu la chimie que ces gars-là avaient hors de la glace, j’ai fait un essai. Les jeunes volaient sur la glace, ça en crevait les yeux. Ils étaient partout sur la glace, et une chose que j’ai particulièrement aimé, c’est qu’ils se repliaient, pour venir aider leurs défenseurs. C’est pour ces raisons, que je n’ai pas hésité à les utiliser, en fin de rencontre. Ces jeunes, ont généré 16 points à eux seuls. Ça fait longtemps que je suis dans le hockey, et je n’avais jamais assisté à une telle domination. C’est très positif, pour l’équipe », de relater sans détour, l’homme de hockey. Un autre point que l’hirsute pilote a apprécié, c’est la tenue des siens en avantage numérique. « Malgré le 1 en 4 qui me fait grincer des dents, les gars ont généré de nombreuses chances de marquer », de dire Haley.
  • Si les arrières Vincent Scopelleti et Frédérick Côté ont dû rater la rencontre, en raison de contraintes professionnelles, ils seront de retour, ce samedi. Pour sa part, Derek Morrissette sera également de retour, après avoir purgé ses deux matchs de suspension. Le cas de Billy Lacasse, blessé, est toujours incertain. Mais on dit qu’il est très près d’un retour au jeu.
  • Le Climatisation Cloutier, publiera un autre texte, en début de semaine. Il sera question de la situation actuelle de l’équipe.

 

Le Climatisation Cloutier : Une famille unie!